La biologie du châtaignier

châtaignier

Quelques éléments botaniques 

Le châtaignier appartient :
– à la famille des Fagacées : ses fruits sont contenus dans une enveloppe ou cupule : la bogue dans le cas du châtaignier.
– au genre Castanea
– à l’espèce sativa (il y a 4 espèces, l’espèce sativa étant la seule espèce indigène en Europe)

C’est une espèce monoïque : les fleurs mâles et les fleurs femelles sont présentes sur le même arbre.
Le châtaignier est auto stérile : le pollen des fleurs mâles d’un arbre ne féconde pas (ou seulement très exceptionnellement) les fleurs femelles du même arbre.
Certaines variétés n’ont pas d’étamines, donc pas de pollen ; d’autres en ont beaucoup et seront de bons «pollinisateurs ».
Les feuilles de châtaignier sont simples, dentées et caduques et tombent en hiver.

Des croisements spontanés ou des sélections réalisées par les agriculteurs ont donné naissance à des variétés adaptées aux conditions spécifiques de chaque terroir.  Selon les variétés, les feuilles et les fruits peuvent avoir des couleurs et des formes très différentes.

Les arbres « sauvages » sont appelés bouscas. Les arbres greffés produisent des fruits de variétés identifiées et de meilleure qualité gustative.

châtaignier-fruit

Le cycle du châtaignier

Entre avril et début mai, c’est le « débourrement » : les jeunes feuilles sortent des bourgeons.

De début juin à mi-juillet selon les variétés, la floraison a lieu lorsque l’arbre est entièrement feuillu. Le châtaignier porte ses fleurs mâles et ses fleurs femelles, nettement séparées, en bout de branche, sur le rameau de l’année.

De juillet à septembre, la châtaigne connaît une croissance rapide : ses besoins en chaleur, lumière et eau sont intenses. La productivité de la châtaigneraie est très variable selon la fertilité du sol et les conditions climatiques locales.

Entre la mi-septembre et la fin octobre : c’est la récolte. Selon les variétés, les châtaignes mûres tombent dans leur bogue ou séparément. La bogue renferme 1 à 5 fruits (généralement : 3). Sous la 1ère peau (le péricarpe, épais et brun), le tan (ou 2ème peau) protège les « graines » (ou amandes).

L’hiver, le châtaignier perd entièrement son feuillage.

La production de fruits du châtaignier peut commencer dés la 4ème année. Elle dure en moyenne 150 ans. Le châtaignier a donc une importante longévité.

>>>Source : châtaigne des Cévennes

                   

Publicités

© Toutes les images présentes sur ce site sont soumises à des droits d'auteurs

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 25 autres abonnés