Naissance au cœur de la Vallée du Thoré

Du nom de la rivière torrentueuse toujours capricieuse et imprévisible qui la traverse, la vallée du Thoré est à la fois industrielle et rurale. Son histoire est étroitement liée au textile qui reste une activité vivante dans un paysage agricole et d’élevage de moyenne montagne malgré de grandes vicissitudes économiques, marquées entre autre par une crise du textile sans précédent obligeant à se diversifier le plus possible, pour essayer de maintenir sur place une population laborieuse méritante. Mais le souvenir reste vivace grâce au Musée du textile que l’on peut visiter à Labastide-Rouairoux.

Huit communes forment le canton de Saint Amans-Soult qui s’étale le long de la rivière Thoré. Partagé autrefois entre les évêchés de Castres, Lavaur et Saint-Pons, ce canton a été longtemps un bastion huguenot aux temps des guerres de religion et propose aujourd’hui au touriste de nombreux lieux historiques à visiter. Paysage rural et montagneux, la vallée du Thoré offre par ailleurs des possibilités de randonnées variées.

 Sources: http://pedagogie.ac-toulouse.fr/rer-vallee-thore/valle.htm

>>> Consulter le dépliant sur la Haute Vallée du Thoré  >>> ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

© Toutes les images présentes sur ce site sont soumises à des droits d'auteurs

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 26 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :