Visite d’un atelier fixe de jus de pommes et démonstration de greffe en écusson

Visite d’un atelier fixe de jus de fruits

Dans un premier temps, nous avons été accueillis par Jean-Marc Joucla, dans son atelier fixe de fabrication de jus de fruits à St Amans-Soult. Il nous a expliqué tout le processus de fabrication des jus et plus particulièrement les évolutions et changements qu’il a réalisé par rapport à un atelier mobile comme celui de l’association. Les avantages de ce système fixe sont principalement : des manipulations moindres, une meilleure productivité et une souplesse / adaptabilité du travail. Le client peut arriver avec ses fruits et repartir avec des bouteilles de jus de fruits conditionnées sur des palettes, prêtes à être commercialisées.

  • Tarifs de prestation : identiques à ceux de l’association.
  • Nombre d’employés : il travaille seul à l’année et avec un saisonnier en plus l’été.
  • Produits fabriqués : jus de pommes, de poires et de raisin

Son atelier est ouvert aux particuliers et aux professionnels toutes les semaines de fin du mois d’août au mois de novembre.

>>> Côté Nature :
9, chemin des cerisiers-81240 St Amans-Soult-05 63 98 44 11

Ensuite, nous nous sommes rendus à la pépinière de Renaud pour une démonstration de greffe à l’écusson sur un pommier.

La greffe en écusson

(dite à œil dormant, car la croissance du bourgeon n’interviendra qu’au printemps suivant)

  • elle se réalise uniquement l’été. La période optimale dépend de la variété : ici pour un pommier, on pourra la pratiquer jusqu’à mi septembre
  • cette méthode a un bon taux de réussite si elle est réalisée correctement
  • le porte-greffe : doit être bien arrosé, environ 3 semaines avant la greffe
  • le greffon : on prélève une jeune pousse de l’année, qui sera notre rameau porte-greffons. On choisira un rameau où l’on discerne de beaux yeux et on ôtera les feuilles. Le greffon (appelée ici écusson) sera prélevé au dernier moment, juste avant l’opération.

greffe-écussonMatériel requis : un greffoir (lame pointue aiguisée d’un côté et spatule de l’autre), des bandes de cellophane ou du raphia pour ligaturer la greffe

Et après …

La greffe est réussie si le pétiole tombe environ 15 jours plus tard. Au début du printemps, on coupe la tige du porte-greffe en conservant 10 cm qui permettront de servir de tuteur à la jeune pousse. Penser à enlevez les jeunes pousses qui se forment sur le porte-greffe.

>>>Pépinière fruitière de variétés anciennes :
www.tarninfo.com/pepins-d-hier.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

© Toutes les images présentes sur ce site sont soumises à des droits d'auteurs

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez 34 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :